filsMolo a grandit dans le désert de Kalahari, dans le sud de l'Afrique.
Il a 10 ans lorsqu'il échappe au massacre de ses parents, Be et Kiko, lors d'une guerre entre ethnies
Hans Bengler est un étudiant suédois. Il abandonne ses études de médecine car la vue du sang l'indispose et se lance dans une expédition au départ du Cap afin de ramener de nouveaux d'insectes.
Leurs destins se croisent. Bengler décide de ramener Molo avec lui en Suède. A défaut d'insectes, il aura un spécimen à exhiber.
Il rebaptise Molo en Daniel et se fait appeler "Père".
Arrivé en Scanie, la Suède du Sud, en cette fin de 19ème siècle, pays austère au climat rigoureux, rien ne se passe comme prévu. Daniel ne s'adapte pas à cette nouvelle culture, malgré tous ses efforts pour faire plaisir à Père.
La voie de ses parents, des images de son passé, apparaissent de plus en plus, dans sa tête, en rêve, une présence qui le guide dans tous ses actes.
Il n'a bientôt qu'une idée : retourner sur ses terres, pour achever la peinture de l'antilope sur le rocher, que son père avait commencé, fuir ces gens qui vénèrent un dieu accroché sur une planche avec des clous : qui sait si un jour il ne leur prenne pas l'idée de lui réserver le même sort.

extrait :

"Ce ne sera pas compliqué, reprit-il. Je monterai sur une petite estrade et j'exposerai les insectes en indiquant sur une carte leurs différentes provenances. Toi, tu seras assis à côté de moi. Quand je prononcerai ton nom, tu te lèveras, tu t'inclineras et tu diras : "Je m'appelle Daniel. Je crois en Dieu". Rien d'autre. Quand je te demanderai d'ouvrir la bouche, tu le feras. Quand je te dirai de rire, tu riras, mais pas trop longtemps, ni trop fort. Quand je te demanderai de gonfler tes joues comme un animal, tu le feras aussi. Puis tu sauteras à la corde pour montrer ton agilité. C'est tout. Si jamais quelqu'un dans l'assistance veut te toucher, tu accepteras en te disant qu'il ne te veux pas de mal. Mais tu dois surtout te dire que çà nous permettra de nous payer une meilleure chambre. As-tu bien compris ?
Daniel fit oui de la tête. En réalité, il n'avait pas compris un seul mot, mais Père lui avait parlé gentiment. Un peu comme Be quand elle voulait faire la paix avec Kiko après une dispute."

Henning MANKELL est un romancier suédois, plus connu par ses polars (la manksérie du commissaire Wallander). Il partage sa vie entre la Suède et le Mozambique.
"Le fils du vent" est une fable, joliment racontée, sur le choc des cultures, les racines, mais aussi sur la puissance de notre être intérieur, la force des esprits qui nous accompagnent. Le r
écit est plaisant, les personnages attachants, même dans leur bêtise et leur ignorance et la fin surprenante.
Henning MANKELL est aussi un écrivain engagé : il faisait partie de l'expédition humanitaire vers Gaza et a séjourné 3 jours dans les geôles israéliennes avant d'être expulsé en S
uède.

voir le récit sur le site de Courrier international