Ta_L'ordre de l'interêtre a été créé au vietnam en 1966 par le vénérable Thich Nath Hanh pour appliquer concrètement les principes bouddhiques au champs du travail social à une époque ou la guerre s'intensifiait et où les enseignements du Bouddha étaient plus que jamais nécessaires. Cet ordre reposait sur 14 principes.
Les 3èmes, 4èmes et 5èmes préceptes ( pour voir les précédents cliquez ici ) :

        3. Ne pas forcer les autres, y compris les enfants, à adopter nos points de vue par quelque moyen que ce soit : autorité, menace, argent, propagande ou même éducation. Respecter les différences entre les êtres humains et la liberté d'opinion de chacun. Savoir cependant utiliser le dialogue pour aider les autres à renoncer au fanatisme et à l'étroitesse d'esprit.

        4. Ne pas éviter le contact avec la souffrance ni fermer les yeux devant elle. Ne pas perdre la pleine conscience de l'existence de la souffrance dans le monde. Trouver des moyens d'approcher ceux qui souffrent, que ce soit par des contacts personnels, des visites, des images, des sons... Par de tels moyens, s'éveiller soi-même et éveiller les autres à la réalité de la souffrance dans le monde.

        5. Ne pas accumuler d'argent ni de biens, quand des millions d'êtres humains souffrent de la faim. Ne pas faire de la gloire, du profit, de la richesse ou des plaisirs sensuels, le but de la vie. Vivre simplement et partager son temps, son énergie et ses ressources personnelles avec ceux qui sont dans le besoin.

Tiré  de "La force de l'amour" de Soeur Chân Kong - Editions Pocket